UP

Quand l’été arrive, beaucoup de personnes changent la routine des exercices qui s’exécutent habituellement avec des exercices qui peuvent se faire en utilisant les ressources naturelles et en entrainant dans un milieu que le bon permet. C’est ainsi, qu’une activité si simple, économique et réconfortante comme le fait de courir au bord de la plage se transforme en l’une des activités préférées par beaucoup de gens. Cependant, ce genre d’exercice exige certaines précautions qu’il ne faut pas oublier si le propos c’est de tirer un bon profit de l’exercice sans prendre de risques.

Selon les experts il est conseillé de courir pied nus tant que ce soit possible pour obtenir une meilleure tonification des mollets et pour renforcer les muscles du pied. Courir pied nus corrige les erreurs de posture, affine les cuisses et soigne le mal de dos.

Cependant, cette option implique aussi de plus grands soins puisque le risque de lésion augmente.  Il vaudrait mieux choisir une surface plate, courir sur un terrain qui soit le plus régulier possible. Le bord de l’eau est en général l’endroit préféré par les coureurs grâce à la fraicheur que la mer produit aux alentours, mais ce n’est pas toujours celui qui convient le plus.

L’entraînement idéal c’est celui qui combine le sable sec ou le sable mouillé étant donné que sur le premier on doit réaliser des efforts plus grands tandis que sur le sable humide qui est plus solide, il servira pour la récupération. Il ne faut pas oublier d’utiliser une crème solaire avec une texture légère mais avec facteur de protection élevé, ainsi qu’une casquette pour protéger la tête de la force du soleil.